Confidences sous badamier

Les premiers claps de Vincent Fontano

Cette interview, c'était en septembre dernier après le tournage de Blaké. L'avant-première de son court métrage, c'est ce vendredi 8 mars à la 13ème soirée du court organisée par Yabette au théâtre Champs fleury, alors pour l'occasion on vous repartage cet entretien où Vincent Fontano se raconte à la caméra de KWA FILMS.

Avec son scénario, Vincent Fontano séduit un producteur, « WE FILMS », et retient l’attention du jury de Talent La Kour, la fabrication du film est en marche.
Blaké est né. Ou du moins, Blaké est sorti du "fénoir". Né d’une histoire très intime que Vincent Fontano a écrit lorsqu’il était portier. Enfin écrit… pas tout à fait. Mais l’histoire est né à ce moment là. Etudiant la journée, « veilleur de nuit »  le week-end, ce job l’a inspiré. Plus tard, il écriera un scénario, plutôt une ébauche de pièce de théâtre, qui restera donc dans les cartons quelques années. Puis en discutant et en se rapprochant du milieu du cinéma qu’il tenait à distance jusque là, l’idée d’en faire un court métrage est devenue une évidence. Dans Blaké, Vincent Fontano réalise mais il est aussi comédien, aux côté de David Erudel et Lolita Tergemina. Premier court métrage, première réalisation, l’auteur, metteur en scène et depuis peu réalisateur nous confie ses premières envies de cinéma.