Confidences sous badamier

Manon Amacouty. La tête sur les épaules et les pieds bien sur terre !

C’était il y a 2 ans déjà ! À 24 ans, la réunionnaise, Manon Amacouty, signait son premier court-métrage LA PETITE SIRÈNE. L'histoire d'une bande d’ado qui s’offre un service de résurrection et ramène à la vie leur amie décédée 3 ans plus tôt. De l'écriture à l'avant-première réunionnaise, la réalisatrice revient sur cette aventure heureuse.

Cette histoire la jeune réalisatrice l’écrit en 2017. Accompagnée ensuite par le dispositif Talent La Kour porté par Cinékour, Manon est repérée au Comedy Club à Paris par Laurence Lascary qui produira ce premier film. Mars 2019, LA PETITE SIRÈNE fait sa première réunionnaise lors de la soirée de clôture de La Fête du Court. Après un joli parcours en festival le film est désormais disponible sur kwafilms.com. Alors pour l’occasion, nous partageons cet entretien de Manon réalisé, par KWA FILMS, lors de sa venue à La Réunion en mars dernier.

Depuis, la jeune réalisatrice à d’autres projets. Elle a suivi une résidence d’écriture en novembre dernier avec les Gotham Writers à New York et prépare son 2ème court-métrage : The Big Whale. En parallèle, elle est toujours en écriture de son premier long qui se tournerait à La Réunion !

Si vous n'avez pas encore vu La Petite Sirène, courez vite le voir ici : VOIR LA PETITE SIRÈNE

Court métrage
Durée : 24 minutes
Genre : drame
année : 2018

Autrice et réalisatrice : Manon Amacouty
Production : De l'Autre Côté du Périph
Avec : Julien Hoareau, Ziad El May, Jesse Paviel, Nawelle Eveillard-Ayad